Description

Comment résister à une telle structure, aussi large que longue : si l’on perçoit une force quasi-tellurique, cet Hermitage ne cherche pourtant pas à s’imposer. Il glisse, il ondule, il caresse, toujours en mouvement, toujours vivant. Salin et presque piquant sur la finale, d’une persistance phénoménale, il nous emmène très loin et très haut.